RETOUR

 
 

ACTUALITÉ

 

JO / Attribution de bourses de la Solidarité Olympique :

Six athlètes béninois bénéficiaires pour « Tokyo 2020 »

(Zoom sur les moments forts de la signature du protocole

d’accord en images ; Que retenir de la bourse olympique ?)

Deux athlètes boursiers présents à la cérémonie de

signature du protocole

 

Le CNOS-BENIN (Comité national olympique et sportif béninois), en relation avec la Solidarité Olympique, a attribué, pour le lancement de la préparation pour les Jo de Tokyo, des bourses olympiques à six athlètes béninois de haut niveau durant le quadriennal 2017-2020. La signature du protocole d’accord entre le CNOS-BENIN et les athlètes bénéficiaire a eu lieu le jeudi 22 février à la Maison des fédérations à Cotonou en présence de Oswald Homeky, Ministre du Tourisme, de la Couture et des Sports, des présidents et dirigeants des fédérations dont émanent des athlètes retenus et de deux heureux récipiendaires, en l’occurrence la karatéka Océanne Ganiero et le Taekwondo In Jehudiel Kiki.

 

« Chaque athlète déjà retenu bénéficie d’une bourse de 32 000 dollars, en plus d’une allocation pour son transport pour participer à des compétitions internationales et gagner des points. Chaque mois, on va leur verser à chacun une somme dans son compte ». Voilà ce que l’on peut retenir du contenu « Plan 2017-2020 de la Solidarité Olympique Bourses olympiques pour athlètes « Tokyo 2020 ». Ils sont au total six à bénéficier de ces bourses : Odile Ahouanwanou (Athlétisme), Océanne Ganiero (Karaté), Celtius Dossou-Yovo (Judo), Noëlle Yarigo (Athlétisme), Jehudiel Kiki (Taekwondo), Privel Hinkanti (Aviron).

« Merci à la Solidarité olympique, au Comité national olympique et sportif béninois et à toutes nos fédérations de nous permettre de rêver à travers ces bourses » a déclaré Océanne Ganiero au nom des six bénéficiaires. « L’objectif de cette bourse est d’aider les athlètes d’élite sélectionnés et présentés par leurs Comités nationaux olympiques (Cno) respectifs à se préparer et à se qualifier pour les Jeux de la XXXIIe Olympiade à Tokyo en 2020 », a martelé Julien Vinankpon Minavoa, président du CNOS-BENIN.

Notons au passage que le programme de bourses olympiques a pour objectif « d’aider les athlètes d’élite sélectionnés et présentés par leurs Comités Nationaux Olympiques (CNO) respectifs à se préparer et à se qualifier pour les Jeux de la XXXIIe Olympiade à Tokyo en 2020, avec un accent particulier placé sur les athlètes et les CNO qui en ont le plus besoin ». En outre, il « offre aux CNO la possibilité d’obtenir un soutien financier et technique pour un nombre limité d’athlètes d’élite qui s’entraînent et tentent de se qualifier pour les Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo ». 

 

 

QUE RETENIR DE LA BOURSE OLYMPIQUE?

 

Contenu d’une bourse olympique

Si un athlète obtient une bourse olympique, le CNO ou le centre d’entraînement veillera à ce que les éléments suivants soient couverts par les fonds alloués :

 

• Accès à des installations d’entraînement appropriées.

• Un entraîneur spécialisé dans la discipline sportive de l’athlète.

• Une assistance et un contrôle réguliers sur les plans médical et scientifique. • Une assurance accident et maladie.

• Frais d’hébergement et de pension.

• Argent de poche.

• Une indemnité d’un montant fixe pour couvrir les frais de voyage afin de participer aux compétitions internationales pour la qualification olympique.

• Accès aux informations techniques relatives aux Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo.

 

La répartition du budget suivant les postes à couvrir doit être décidée par l’athlète, la fédération nationale (FN) et le CNO et précisée dans la convention de bourse.

 

Procédure de qualification olympique

Étant donné que l’objectif principal de ce programme est la participation des athlètes bousiers aux Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo, la Solidarité Olympique accordera à chaque athlète une indemnité de voyage fixe destinée à couvrir ses frais de transport (y compris le transport de son équipement) pour sa participation aux compétitions de qualification olympique. Tous les autres frais (frais d’admission, de pension et d’hébergement, voyage de l’entraîneur, etc.) liés à la participation aux compétitions doivent être couverts par le montant de la bourse mensuelle.

Pour les athlètes qui bénéficient de l’option centre d’entraînement, l’indemnité de voyage pour participer aux compétitions de qualification sera gérée directement par le centre. Les athlètes boursiers et les centres d’entraînement devront s’entendre avec les FN/CNO des athlètes en question pour garantir leur inscription aux compétitions de qualification correspondantes.

Les bourses des athlètes qui réussissent à se qualifier et sont inscrits aux Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo par leur CNO seront valables jusqu’au 31 août 2020. Les athlètes qui ne réussissent pas à se qualifier pour les Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo se verront retirer, à l’issue de la dernière épreuve de qualification, les bourses qui leur ont été attribuées.

 

CONDITIONS FINANCIÈRES

 

Le budget alloué à ce programme pour le plan quadriennal 2017-2020 s’élève à 32 000 000 USD.

 

Attribution du budget

 

1. Option centre d’entraînement La Solidarité Olympique négociera un taux fixe mensuel avec les centres d’entraînement avec lesquels un contrat sera signé et fera tous les versements liés à l’athlète directement au centre. En outre, la Solidarité Olympique remboursera un billet d’avion aller/retour en classe économique pour que l’athlète boursier puisse rejoindre le centre.

 

2. Option entraînement CNO L’expérience a montré que le coût de l’entraînement d’un athlète varie énormément suivant les régions du monde. Aussi la Solidarité Olympique et le CNO s’accorderont-ils sur le montant mensuel de la bourse par athlète. Le nombre de bourses allouées à un CNO dépendra du montant accordé à chaque athlète. La Solidarité Olympique fera tous les versements liés à cette option d’entraînement directement au CNO, lequel gérera ensuite les fonds, indépendamment du lieu d’entraînement de l’athlète.

 

3. Indemnité de voyage Pour toute la durée du programme, une indemnité de voyage sera proposée aux athlètes boursiers afin de couvrir leurs frais de transport pour leur participation aux épreuves de qualification olympique. Les CNO ou les centres d’entraînement/CNO ou FI partenaires pourront demander cette indemnité de voyage une seule fois durant le programme, en soumettant le rapport financier dûment complété, soit lorsque le montant maximum de l’indemnité aura été atteint pour les athlètes concernés, soit à la fin de la période de qualification.

 

SUIVI ET CONTRÔLE

La Solidarité Olympique demande qu’un formulaire d’évaluation soit envoyé tous les quatre mois, à partir de la date d’attribution de la bourse, par le CNO ou le centre d’entraînement afin de suivre les progrès de chaque athlète en vue de la qualification olympique. Ce formulaire comprend un état financier à faire signer par l’athlète, la FN et le CNO confirmant la répartition des fonds telle qu’établie dans la convention de bourse.

Qui plus est, un rapport financier doit être complété pour tous vos boursiers olympiques tous les quatre mois et remis par le CNO avec les formulaires d’évaluation.

 

Résiliation d’une bourse olympique

La Solidarité Olympique se réserve le droit de retirer sa bourse à un athlète dans les cas suivants :

 

• Non-qualification aux Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo.

• Baisse du niveau technique.

• Raison médicale qui empêche l’athlète de s’entraîner.

• Comportement contraire à l’éthique (dopage, discipline, etc.).

• Violation de la convention de bourse ou de la Charte olympique par l’athlète/la FN/le CNO.

• Toute autre raison en accord avec le CNO ou le centre d’entraînement.

 

ÉCHÉANCIER

Ce programme sera opérationnel du 1er septembre 2017 au 31 août 2020 :

 

• Mars 2017 : lancement de la procédure de demande de bourses.

• 1er juin 2017 : date limite pour l’envoi des demandes à la Solidarité Olympique pour la première phase d’attribution des bourses olympiques (début le 1er septembre 2017).

• 1er septembre 2017 : mise en route du programme et première phase d’attribution des bourses.

• 1er janvier 2018 : deuxième phase d’attribution des bourses.

• 24 juillet – 9 août 2020

 

 

 

 

QUELQUES IMAGES FORTES DE LA CEREMONIE

   

   

   

   

   

   

   

 

 

 

 

SAGBO René José

(sagborene@yahoo.fr)

Site Jipsports.com, Dimanche 25 Février  2018 (02h05mn)

Adresse : 03 BP 2253 - Cotonou (Bénin) Email : jipsports@yahoo.fr  

Téléphone :  (+229) 97 07 87 70 / (+229) 94 06 23 93  - Site web : www.jipsports.com