RETOUR

 
 

 
 
     
 

Sauf autorisation de la Direction de Publication ou partenariat pré-établi, toute reprise des articles de Jipsports, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 
     
 
     
 
 

Paul Zinsou

Président de la Fédération Béninoise de Tir à l’arc

« Nous attendons évidemment le soutien du Ministère des Sports

pour l’implémentation de ces projets ».

Paul Zinsou

 

Le tir à l’arc !!! Voilà une discipline qui a fait les beaux jours du sport béninois. En effet, le Bénin dispose depuis quelques années d’une championne d’Afrique de la discipline, qui semble être oubliée par les décideurs du sport béninois. Et si pour l’année 2016, le bilan est « Le bilan est bien maigre pour le fait que les archers n’ont pas eu le temps de s’entraîner avant de prendre part à l’unique championnat de l’année » selon le Président de la Fédération Béninoise de Tir à l’Arc, force est de constater que l’espoir est permis et le Bénin peut toujours s’imposer sa suprématie dans la Zone ouest Africaine. Et c’est justement pour en parler que notre rédaction s’est entretenu avec monsieur Paul Zinsou, patron de l’instance de gestion du tir à l’arc béninois. Dans cet entretien, le Patron du tir à l’arc béninois lève un coin de voile sur les activités au menu de l’année 2017.  Mais avant, il dresse l’état des lieux de la discipline au Bénin. Lisez plutôt.

 

Bonjour Monsieur Paul ZINSOU. Vous êtes le Président de la Fédération Béninoise de Tir à l’arc. Que peuvent retenir d’autres de vous, nos lecteurs qui vous découvrent ?

Je suis depuis 2007 à ce jour, le président de la Fédération Béninoise de Tir à l’Arc, expert de la World Archery (WA) et agent de développement de la WA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre de 2006 à 2016. J’ai été secrétaire général Adjoint du CNOSB de 2004 à 2014.

J’ai en outre été secrétaire général de la Fédération béninoise de judo durant trois mandats. Professeur certifié d’EPS, je suis titulaire d’une maîtrise (1997) et DEA (2013) en Socio-anthropologue de Développement, et actuellement en 3ème année de thèse de Doctorat. Enfin, j’enseigne le tir à l’arc à l’Institut National de la Jeunesse, de l’Education Physique et du Sport (INJEPS).

 

Depuis quelques jours, 2016 a été conjugué au passé et déjà le public sportif en général et les membres de la famille de la Tir à l’arc au Bénin en particulier s’interrogent déjà sur ce qui va constituer le menu de votre fédération en termes d’activités pour 2017 sur le plan national et international ? Que leur répondrez-vous ?

Les championnats nationaux (Minimes Cadets & Juniors-Seniors), les championnats départementaux scolaires de l’UASES, les compétitions de fin du dernier dimanche du mois de décembre, la formation des juges, la participation du Bénin au TIZOCATA 2016 en Guinée, Participation du Bénin au Tournoi de Marrakech, la participation du Bénin aux jeux de la jeunesse 2017 et les qualifications pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse. Par ailleurs, il y aura du 2 au 8 octobre 2017 les Championnats du monde de la jeunesse Rosario (ARG) ; les 13 et 14 octobre 2017 le Congrès World Archery Mexico City (MEX) et du 15 au 22 octobre, les Championnats du monde Mexico City (MEX).

 

Votre plan d’action est très alléchant, mais cela va certainement nécessiter beaucoup de moyens pour sa réalisation. Et lorsqu’on sait que les subventions du Ministère des Sport sont infimes par rapport aux besoins des fédérations, dites-nous comment vous pensez financer vos activités ?

Nous attendons évidemment le soutien du Ministère des Sports pour l’implémentation de ces projets. Les apports de notre part pour le moment se limitent à notre engagement et appui technique aux activités susmentionnées.

 

La Tir à l’arc est une discipline olympique très prisée et depuis son introduction au Bénin, nombreux sont-ils ces jeunes béninois désireux de la pratiquer, qui s’interrogent sur la procédure à suivre pour se faire former. Et lorsqu’on sait qu’il n’existe pas d’école de formation au Tir à l’arc au Bénin, que pouvez-vous leur recommander ?

Dans chaque département, nous avons au moins un entraîneur de niveau 1 international. Se rapprocher donc des Directeurs Départementaux pour avoir des renseignements utiles et aller surtout dans les stades municipaux , aller sur notre site www.febeta-bj.org pour découvrir ou aller sur la page Facebook  TIZOCATA INFO ou sur nous écrire à aiejbeninois@yahoo.fr pour orientation.

 

Aujourd’hui, le Bénin compte combien d’archers qui pratiquent la Tir à l’arc ?

Si nous devons compter les scolaires qui prennent part aux championnats de l’UASES, nous dépassons les cinq cents pratiquants déjà.

 

Revenons si vous le permettez à l’année 2016, qui n’a pas été riche en activités pour retard de subventions du Ministère. Dites-nous, que peut-on retenir en terme de bilan ?

Le bilan est bien maigre pour le fait que les archers n’ont pas eu le temps de s’entrainer avant de prendre part à l’unique championnat de l’année.

 

Avant de conclure cet entretien, vous avez certainement des vœux à formuler à la famille du tir à l’arc ?

Je leur souhaite le meilleur, et surtout l’espoir que demain sera plus beau pour le tir à l’arc. Seul celui qui a perdu l’espoir a tout perdu dit-on, alors continuons le travail sans désemparer et notre pays grandira.

 

Votre mot de fin pour conclure cet entretien ?

Merci à toute l’équipe de JIPSPORTS pour le travail abattu et ce, sans grand moyen. Et merci de tracer le chemin pour accompagner les sportifs et leurs dirigeants.

 

Le Président de la Fédération Béninoise

 de tir à l’Arc le 28 décembre 2016

 

 

 

QUESTIONS - VERITES

 

Votre meilleur souvenir Sportif ?

Quand mon poulain Jacob GNAHOUI a représenté le Bénin aux Jeux Olympiques de Londres.

 

Votre mauvais souvenir ?

 Perte d’une nièce à cause du retour du secouriste 

 

Votre plat préféré ?

 Agbéli + Sauce feuille

 

Si vous devez décrire en 3 caractères quels seront-ils ?

Être proactif, être compréhensif et être congruent.

 

Votre plus grand rêve ?

Emmener le sport béninois à prendre la place qui est la sienne dans le concert des nations

 

Votre principale qualité ?

 Le travail bien fait

 

Quelle faute sanctionnez-vous le plus ?

Le retard

 

Quelle est la femme idéale pour vous ?

Comme nul n’est ange et nul n’est diable, c’est mon épouse qui est la femme idéale pour moi

 

Votre idole ?

Mon Maître de mémoire de CAPEPS Mansourou AREMOU…

 

Votre date d’anniversaire ?

18 novembre

 

Que faites-vous-en dehors de la Fédération ?

Je m’occupe de ma thèse de doctorat en Sociologie de développement pour être encore meilleur pour mon pays

 

Votre plus grande déception ?

Que le Bénin ne parvienne pas à gagner ne serait-ce qu’une médaille olympique depuis qu’il prend part aux Jeux Olympiques tandis que presque tous les pays qui nous entourent ont déjà eu cette joie une ou plusieurs fois

 

Que représente pour vous la Tir à l’arc ?

C’est le sport qui m’a permis de révéler mes capacités de dirigeant sportif à tous les niveaux

 

Qui est pour vous le plus grand personnage du monde ?

Nelson Mandela

 

 Votre principal défaut ?

Donner à chaque ami sa chance de me tromper ou pas

 

Votre animal préféré ?

L’écureuil 

 

Vos ambitions sportives ?

Faire gagner au moins une médaille olympique pour le bénin.

 

 

Propos recueillis par René José SAGBO

sagborene@yahoo.fr

Site "Jipsports", Date de la 1ère Publication : Lundi 13 Février 2017 (09H56MN)

 
   

Adresse : 03 BP 2253 - Cotonou (Bénin) Email : jipsports@yahoo.fr  

Téléphone :  (+229) 97 07 87 70 / (+229) 94 06 23 93  - Site web : www.jipsports.com