RETOUR

 
 

 
 
     
 

Sauf autorisation de la Direction de Publication ou partenariat pré-établi, toute reprise des articles de Jipsports, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 
     
 
     
 
 

Brigitte Tonon
Première femme à la tête d'une équipe nationale

 masculine africaine, une fierté pour le Bénin

Brigitte Tonon

 

De nature calme, peu bavarde et très appréciée dans son entourage familial et professionnel, Brigitte Tonon a vu le jour un 23 juillet 1974. Très tôt, elle s’intéresse au sport et ne va pas tarder à suivre les pas de son père Pierre Coffi Tonon, qui a dédié une grande partie de sa vie au basket-ball. Et c’est sans surprise qu’elle va gravir les échelons en tant que basketteuse à Aso Modèle et entraîneur.

 

Instructeur Fiba et nantie d’un diplôme d’entraîneur de niveau 2, son savoir-faire et sa maîtrise de la discipline lui a valu sa brillante nomination à la tête de la sélection nationale masculine seniors en marge des éliminatoires de l’Afrobasket 2017. Le Bénin ne s'est certes pas qualifié pour la phase finale du FIBA Afrobasket 2017, mais l'équipe n'en a pas moins fait beaucoup parler d'elle, grâce à la présence historique sur la touche de la coach Brigitte Tonon. Et même si elle n'est pas encore très connue dans le monde du basketball, nul doute que la situation va changer rapidement. Elle est devenue la première femme à coacher une sélection nationale masculine sur le continent africain, lors des éliminatoires du Groupe C en vue du Fiba Afrobasket 2017.
Il y a bien eu quelques femmes en charge d'équipes d'hommes, même certaines qui ont gagné des titres, mais cela avait été à chaque fois en compétitions de clubs. L'Australienne Liz Mills est actuellement l'assistante du coach de la sélection zambienne masculine.
Mais madame Tonon qui est entrée dans l'histoire. Elle suit les traces de son père Pierre Coffi Tonon, qui a dédié une grande partie de sa vie au basketball. Il est l'actuel secrétaire général de la Fédération Béninoise de Basketball (FBBB) et son implication dans le coaching, l'arbitrage et la supervision des matches FIBA suscite l'admiration. Interrogée sur ses ressentiments en tant que coach d’une sélection masculine, elle déclare : « Je les vois comme des joueurs avec qui je travaille, rien de plus ». Notons que grâce à toutes les années passées auprès d'un parent aussi impliqué dans le basketball, Brigitte Tonon a appris tous les rouages du métier. Ce poste n'est qu'une suite logique dans sa carrière, après avoir œuvré en tant que formatrice des coaches à l'Institut des Sports du Bénin à Porto Novo.
Plus tôt dans le mois, elle a fait une entrée fracassante dans le monde très exclusif et très masculin du basketball, guidant l'équipe du Bénin vers un succès historique (69-61) contre le Burkina Faso.



Elle a dirigé le Bénin durant les éliminatoires de la Zone 3

 en vue du FIBA Afrobasket 2017

 

Alors qu'elle et son équipe se rendaient à Abidjan pour disputer la seconde manche des éliminatoires régionaux créditées d'un bilan de (1-1, un match gagné, un match perdu), le Bénin n'a pas réussi à remporter le moindre match dans la ville ivoirienne. Ce qui s’explique aisément puisque juste après le premier match remporté par le Bénin face aux Etalons, la Patronne de l’encadrement technique des Ecureuils basketteurs a expliqué que les poulains ont manqué de fraicheur et avait des problèmes de condition physique. Mais vu le temps court dont a disposé la sélection béninoise, l’on pouvait s’attendre à des difficultés voire au pire à Abidjan en marge de la manche retour.
Mais cette élimination du Bénin dont la sélection doit poursuivre la préparation, ne change rien au savoir-faire de Brigitte Tonon qui demeure une grande fierté pour la balle au panier béninoise. Lors d’un entretien avec Fiba.com en marge des éliminatoires aller de l’Afrobasket 2017, cette dame de fer insiste sur la valeur de son expérience à la tête de l’encadrement technique de la sélection nationale masculine, notamment quand elle dirige les entraînements : « Je les vois comme des joueurs avec qui je travaille, rien de plus » déclare-t—elle avant de poursuivre : « Le fait qu'ils soient des hommes et moi une femme ne me dérange pas du tout. Le coaching reste du coaching, ça ne change pas. Je fais juste mon travail et c'est tout. Je ne me laisse en tout cas pas intimider par eux » lâche madame Tonon. Qui conclut « Autant que possible, j'essaie de m'impliquer auprès d'eux pour avoir de la réussite, c'est tout. Le respect est mutuel ». L'assistant de madame Tonon, Basile Comlan Klegou, n'éprouve aucune difficulté à collaborer avec une femme. Pour lui, l'intérêt de la nation prime.
« Nos rapports sont bons et je lui donne tout le soutien dont elle a besoin, que ce soit à l'entraînement ou en match. Ce qui est important pour moi, c'est de rendre service à mon pays, par tous les moyens ». Romaric Quenum, le capitaine de l'équipe nationale masculine du Bénin, ne tarit pas d'éloges à l'égard de son coach :« C'était la première fois que j'étais dirigé par une femme et je dois avouer qu'elle s'en est bien sortie »," explique-il avant de conclure. « Elle assume ses responsabilités comme un homme et fait toujours primer le bien de l'équipe. C'était très agréable de travailler avec elle ».

 

SAGBO René José

(sagborene@yahoo.fr)

Site Jipsports, Jeudi 13 juillet 2017 (22h31mn)

 
 

Adresse : 03 BP 2253 - Cotonou (Bénin) Email : jipsports@yahoo.fr  

Téléphone :  (+229) 97 07 87 70 / (+229) 94 06 23 93  - Site web : www.jipsports.com